Quelles sont les 5 étapes de la fabrication de la bière ?

La bière est l’une des boissons que les personnes adultes consomment le plus après l’eau. Il n’y a pourtant que quelques-unes de ces personnes qui savent réellement comment elle est fabriquée. Nous vous expliquons chaque étape de la fabrication de la bière que vous consommez afin que vous en ayez une idée fixe.

La fabrication de la bière tourne autour de cinq (05) principales étapes que sont le maltage, le brassage, la cuisson du moût, la fermentation alcoolique et la garde.

A lire aussi : Bière artisanale : savez-vous ce que c'est ?

Le maltage

Le maltage est la toute première étape de fabrication de la bière. Les ingrédients utilisés à cette étape sont les grains de céréales (l’orge le plus souvent) et l’eau.

A voir aussi : 5 idées de cadeau de Noël pour les amateurs de bière

C’est à l’étape du maltage que les enzymes indispensables pour la saccharification de l’amidon sont produites. Au cours de cette phase, les grains de céréales sont hydratés, mis à la germination, chauffés et séchés.

Le brassage

Le brassage est la seconde étape de la fabrication de la bière que nous consommons. Ici, les ingrédients utilisés sont le malt et l’eau.

Le but du brassage est de transformer l’amidon dont regorgent les grains en sucres fermentescibles et non-fermentescibles.

Les sucres simples fermentescibles sont des sucres qui aideront à la fermentation de la bière. Les sucres non-fermentescibles aideront par contre à maintenir l’équilibre afin que la bière ne soit pas fermentée à l’extrême.

La transformation de l’amidon se produit grâce aux enzymes du malt qui sont ravivées par son chauffage dans une quantité bien dosée d’eau.

Le mélange est ensuite épuré avec de l’eau chaude pour laisser place au moût qui sera utilisé à l’étape suivante.

La cuisson du moût

Les ingrédients utilisés dans la cuisson du moût sont le moût et le houblon.

La solution obtenue suite à la filtration est ensuite remise à la cuisson pour supprimer toutes les enzymes restantes pour ainsi stabiliser et stériliser le moût.

Il est alors rajouté le houblon qui est un ingrédient indispensable, car c’est lui qui donne à la bière son caractère amer.

Pour une meilleure sécurité sanitaire, il est important de filtrer encore une fois le moût après l’ajout du houblon.

La fermentation est ensuite préparée par l’oxygénation du moût.

La fermentation

A l’étape de la fermentation, la solution utilisée peut déjà être appelée bière. Toutefois, il lui manque, un petit quelque chose que seule la fermentation pourra lui apporter. Il est rajouté ici des levures qui transformeront le sucre contenu dans la bière en alcool. Cette phase peut prendre plusieurs jours afin que la bière soit plus complète.

La garde

La garde est la dernière étape de la fabrication de la bière. Elle peut durer de deux à six semaines.

Pendant cette phase, on fait reposer la bière à une température qui équivaut à 0° C.

Le maltage, le brassage, la cuisson du moût, la fermentation et la garde sont des étapes qui sont communes à la fabrication de toutes les bières. Certaines brasseries rajoutent quand même quelques ingrédients secrets qui font la particularité de leur bière.

Comments are closed.

Show Buttons
Hide Buttons