Zoom sur le Château La Gurgue

Les vins de GC Lurton Estates sont des vins Grands Crus Classés qui méritent leurs éloges : le Château Ferrière, le Château Durfort-Vivens et le Château Haut-Bages Libéral. Le Château La Gurgue séduit également les palais des amateurs de vins.

Histoire d’un patrimoine avec le Château La Gurgue

Souvenez-vous bien du Château La Gurgue car il est issu des vignobles de la famille Villars-Lurton. Héritiers d’anciennes familles, Gonzague Lurton et Claire Villars possèdent aujourd’hui une partie de leur patrimoine familial viticole.

A lire aussi : Bon vin : critères de choix

Ils forment à eux deux le groupe GC Lurton Estates et proposent différents vins de leurs vignobles respectifs.
Témoins d’un savoir-faire et d’un riche patrimoine, les vignobles se trouvent à Margaux et ne cessent de ravir les plus grands amateurs de vin depuis quelques décennies.

Le Château La Gurgue n’échappe pas au succès de GC Lurton Estates.

A voir aussi : Comment stockez-vous du gin ?

D’abord détenu par Bernadette Merlaut, le Château Merlaut est récupéré ensuite par sa fille Claire Lurton. Egalement devenue propriétaire du Château Ferrière et du Château Haut-Bages Libéral, Claire Lurton a l’ambition de faire renaître ou de perpétuer le terroir qu’elle a entre ses mains.

Elle mène sa mission avec brio et le groupe familial jouit aujourd’hui d’une belle réputation avec des vins de grande qualité. Elégants et subtils, les vins de la famille Lurton d’appellation Margaux sont le résultat d’un soin particulier apporté à la culture des vignobles.

Issu d’un grave pauvre et profond, le Château La Gurgue est un vin rond en bouche, avec un bouquet fruité. Les vendanges sont effectuées manuellement et la vinification s’opère dans des cuves en inox thermorégulées dont la macération s’élève à 15 jours. Quant à l’élevage, il est de 12 mois et s’effectue dans des barriques fabriquées à partir de chêne.

Le choix d’un vin écoresponsable

Si depuis les années 90 le couple Lurton a su s’adapter et maintenir ses vignobles à la hauteur de l‘héritage transmis, ils ont su aussi prendre des risques.

Après quelques années à gérer son terroir viticole, Les Lurton ont souhaité vivre de nouvelles aventures et s’ouvrir à l’expérience de créer un vignoble. Ils sont donc partis en Californie où ils ont ouvert un nouveau domaine à Sonoma. Cette entreprise a été un succès et elle poste le nom de Trinité Estate.

Gonzague et Claire Lurton reviennent vivre en France et décident ensuite de se tourner vers une production plus raisonnée. C’est ainsi que progressivement s’engage la conversion des vignobles vers une production biologique et en biodynamie.

En faisant ce choix, GC Lurton Estates prouvent que qu’ils ne reposent pas sur leurs acquis. Les nouveaux enjeux environnementaux poussent certes, les producteurs à s’adapter aux nouvelles consommations de leurs clients mais ils impliquent un réel investissement.

Car un tel changement n’est pas la voie de la facilité et cela représente une prise de risque. C’est donc une vraie transformation et un nouveau travail qui a permis à l’entreprise de proposer des vins d’une qualité supérieure.

Ces nouvelles méthodes de production ont continué d’affiner les vins et affichent à leur clientèle une volonté de leur proposer les meilleurs produits du terroir. Des produits exigeants et à la hauteur du patrimoine qu’ils portent en eux.

Comments are closed.

Show Buttons
Hide Buttons