Comment fabrique-t-on la bière ?

Comment fabrique-t-on la bière ?

décembre 6, 2018 Non Par Alban

Vous aimez consommer la bière avec ou sans modération. Mais, n’avez-vous jamais poussé votre curiosité sur comment elle est produite ? Savez-vous que vous pouvez la brasser chez vous ? Noël approche, faites-vous plaisir en vous faisant une bière maison. Mais avant, découvrez dans cet article le processus conduisant à l’obtention de la bière.

Le maltage

A voir aussi : Quel matériel faut-il pour brasser sa propre bière maison ?

Six étapes sont nécessaires à la production de la bière. Le maltage étant la première étape. La plupart des bières sont fabriquées avec de l’orge, une céréale riche en enzymes, amidon et saveurs qui créent un délicieux brassin. À cette étape de maltage, l’orge après avoir été nettoyée est séchée et stockée environ un mois et demi afin que ses grains sortent de leur période de dormance. Ensuite, les grains d’orge sont hydratés pour pouvoir germer. Les grains germés après une semaine sont séchés pour donner l’orge maltée. La bière qui sera obtenue prendra la couleur de l’orge maltée. Sont obtenus ici des enzymes dont le rôle est de découper les molécules non fermentescibles contenues dans l’orge.

Le brassage

Ici, l’orge maltée obtenue est empâtée et mélangée à l’eau chaude. Ledit mélange appelé maische est alors chauffé afin d’activer les enzymes obtenues précédemment. Ces enzymes activées transformeront l’amidon en sucre. Ce nouveau mélange obtenu appelé moût contenant des sucres élémentaires fermentescibles est débarrassé de ses éléments solides et drêches. À cette étape, le houblon et les épices sont incorporés au moût avant d’être portés à ébullition. Cela favorise l’apparition de saveurs amères. L’ébullition a pour mission de détruire les enzymes dont le rôle est à présent terminé.

A lire en complément : Quelles sont les 5 étapes de la fabrication de la bière ?

La fermentation

À ce niveau, le moût est transféré dans la cuve de fermentation et quelques levures y sont ajoutées. L’intérêt des levures est de transformer les sucres fermentescibles en alcool et en gaz carbonique. Aussi, vont-elles produire des esters qui aromatiseront la bière. La fermentation peut s’étendre sur 8 jours.

La filtration et la garde

Ici, les dernières levures et particules solides sont totalement éliminées.

Après s’être débarrassée des dernières levures, la bière est transportée dans des cuves de garde cette fois-ci afin de mûrir : c’est la maturation. À cette étape, la bière repose dans la cuve à une température de 0 °C. La bière recevra ici toute sa brillance et sa transparence.

Le conditionnement

Suite à l’étape de garde, la bière est soutirée et conditionnée en bouteilles ou en canettes en aluminium préalablement lavées. Suivra alors la pasteurisation qui permet d’éliminer toute trace de levure et de micro-organisme. Cela assure une certaine stabilité et une conservation de la bière. Quant aux bières artisanales, elles se refermentent naturellement grâce aux levures actives dans la bouteille. Elles n’ont donc pas besoin d’être pasteurisées.